Transition vers les normes comptables internationales

le . Publié dans Nouvelles générales

Que votre entreprise soit une société ouverte ou fermée, les nouvelles normes comptables (Normes internationales d’information financière – IFRS) applicables, pour certaines, depuis le 1er janvier 2012, vous toucheront directement ou indirectement.

Puisque, même si cela n’affecte pas votre entreprise, vous êtes touché personnellement du côté de vos investissements qui peuvent être dans des sociétés ouvertes ou fermées qui seront assujetties aux changements des normes dans la présentation de leurs états financiers. Les principaux avantages de ces modifications sont l’augmentation du degré de transparence des entreprises et pour uniformiser les normes au niveau international ce qui facilite les échanges entre les entreprises mondialement (acquisitions, fusions, investissements, etc).

 

QuestionnementBien que votre comptable soit en mesure de connaître les normes et leur application, vous devez tout de même vous tenir informé. Ainsi, plusieurs modifications ont été apportées aux normes comptables, mais nous allons nous en tenir à la présentation des états financiers. En premier lieu, il est important de savoir que les sociétés ayant une obligation d’information du public (inscrites en bourse) doivent utiliser les IFRS (Partie I du Manuel). Tandis que les sociétés à capital fermé ont le choix entre garder les NCECF (normes comptables pour entreprises à capital fermé), qui étaient utilisés jusqu’à présent, ou faire la transition vers les IFRS.

 

Certaines IFRS sont des nouvelles normes, mais plusieurs sont des normes déjà existantes qui ont été révisées, et pour la majorité, elles sont applicables de manière rétrospective. Il serait très long de couvrir tous les changements, mais en voici quelques-uns :

  • Première application des normes internationales d’information financière (IFRS 1)
  • Évaluation des instruments financiers  (IFRS 9 – Nouvelle norme)
  • Consolidation, partenariats, entreprises associées (IFRS 10, IFRS 11, IFRS 12)
  • Évaluation de la juste valeur (IFRS 13 – Nouvelle norme)

 

Ceci n’est qu’un survol rapide des changements les plus importants, mais nous irons plus en détails dans les articles à venir afin de vous aider à comprendre la transition vers ces normes internationales et les conséquences qu’elles ont sur les états financiers d’une entreprise qui est dans l’obligation de les adopter. Nous toucherons d’une autre part, les entreprises à capital fermé, qui représentent la majorité des entreprises de notre économie et qui choisissent de ne pas faire la transition vers les IFRS, pour plusieurs raisons.

 

Pour le moment, il est nécessaire de savoir que l’IFRS 1 est la base de ces normes et permet aux entreprises qui les appliquent pour la première fois, d’avoir tous les connaissances nécessaires pour faire le passage, qui demande, bien sûr, l’expertise d’un cabinet de comptable compétent en la matière.