Les impacts d'offrir un financement à vos clients

le . Publié dans Nouvelles générales

Hésitez-vous à offrir un financement à vos clients? En effet, l’instauration d’une politique de crédit est un couteau à deux tranchants qui nécessite l’analyse préalable de certains éléments déterminants.

 

Principaux objectifs d’offrir du financement

  • Permettre à l’entreprise de rivaliser avec ses concurrents
  • Attirer de nouveaux clients

 

Pour plusieurs clients, un financement peut leur permettre de réaliser un projet qu’ils n’auraient pu se permettre sinon. En contrepartie, le financement offert à vos clients présente des désavantages et des coûts à prendre en considération.

  • Prendre le risque que les clients ne paient pas. Les sommes impayées deviennent alors des créances irrécouvrables
  • Posséder assez de liquidité pour se permettre de recevoir les paiements 30 jours plus tard
  • Avoir une bonne gestion de fonds de roulement (CashFlow)
  • Assurer un suivi adéquat des comptes clients
  • Prévoir du temps supplémentaires d’administration pour cette gestion

 

Modalités de paiement (les plus communes sont 2/10, n/30)

  • 2 : % de l’escompte
  • 10 : délai de l’escompte
  • n : nette, montant total de la facture sans escompte
  • 30 : durée du crédit

 

Cela signifie que si le client paie la facture dans les 10 jours, il obtient un escompte de 2% sur le montant avant taxes de la facture. Le client peut également prendre 30 jours pour payer, mais dans ce cas-ci il ne bénéficiera pas d’escompte.

 

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 

Les logiciels comptables dont Sage permettent de faciliter la gestion des comptes clients bénéficiant de crédit. Effectivement, il est possible d’inscrire la modalité de paiement choisie dans la fiche du client. Par conséquent, au moment de l’encaissement, le logiciel déterminera si le client peut bénéficier de l’escompte et celle-ci se calculera automatiquement. De plus, les logiciels comptables permettent également de suivre la chronologie des comptes clients. Cela permet de classer les comptes clients en fonction du temps écoulé depuis la date de la transaction et ainsi de déterminer quels clients ont des comptes en souffrance. Cet outil s’avère très intéressant lorsque vient le moment de collecter les sommes dues et de visualiser les risques de créances irrécouvrables.

 

Avant d’instaurer une politique de crédit, il est important de faire une analyse Coût-Bénéfice. En effet, il faut déterminer si les ventes supplémentaires apportées grâce au crédit seront supérieures aux pertes probables associées aux créances irrécouvrables et au temps de gestion. De plus, il faut également s’assurer que la santé financière de l’entreprise peut lui permettre de ne pas avoir des rentrées d’argent immédiates.